top of page
Rechercher

Dernière mise à jour : 23 janv. 2022




En éducation canine, les préjugés sont nombreux. Les idées reçues peuvent avoir des conséquences sur la relation homme/chien. C'est le cas concernant la propreté.


Certaines méthodes appliquées sont anciennes et ont la dent dure.

En méthode positive on met l’accent sur les bonnes actions plutôt que les mauvaises. Vous gagnez en complicité et en confiance dans votre binôme.

Si vous souhaitez en savoir plus, sur l'apprentissage de la propreté :


Dans cet article, je vous présente les principales idées reçues concernant la propreté.


Retirer l’eau


En retirant l'eau de votre chien, au bout d'un certain temps, ce dernier n'aura plus rien à évacuer. Par contre, au sens éthique cela pose un problème. Notre chien a le droit à d'avoir de l’eau et tant pis si nous devons ramasser quelques fois !


Retirer l’eau peut amener des comportements indésirables voir même contre-productif. Imaginez qu’on vous supprime votre source d’eau. Vous avez soif. Lorsqu’on accepte de vous en redonner, qu’allez-vous faire ? Tout naturellement, vous allez vous jeter dessus jusqu’à plus soif. Votre chiot fera pareil. Il n’apprendra pas à se gérer et peut même déclencher des comportements de potomanie. Puisque vous avez pris l’habitude de lui enlever l’eau, il ne saura pas quand il en aura ou non. Par conséquent, dès que l’eau se présentera, il aura tendance à vider le contenant d’une seule traite.



Il fait ses déjections pour se venger/Il le fait exprès


Un chien ne fait pas exprès ou ne se venge pas. Il est dicté par ses instincts et ses besoins.

Si votre chiot a eu un « accident », c’est qu’il avait simplement envie de faire ses besoins à ce moment-là. Sinon, il faudrait creuser sur les circonstances d’apparition de la malpropreté. Par exemple, un chien peut faire un pipi de marquage, de peur, de stress mais aussi de joie.


Certains chiens ont du mal à faire leur besoin à l'extérieur de leur foyer/jardin. Chez nous les humains, il y a des personnes qui seront beaucoup plus à l’aise de faire leur besoin chez eux qu’ailleurs et peuvent se retenir pour ne se soulager qu’une fois à bon port. On peut retrouver le même comportement chez le chien. En parallèle, il faudra comprendre pourquoi ce chien produit ce comportement : souvent, on retrouve un problème d’anxiété chez le chien. Il se sent en sécurité et plus à l’aise pour éliminer dans un endroit familier où il peut librement se soulager.



Punir ou gronder son chien


Votre chien a fait ses besoins et vous le grondez. Cela ne sert à rien. Vous êtes contrarié et déçu mais ne le montrez pas à votre chien. Restez neutre.

Selon les circonstance, votre compagnon pourrait comprendre qu’il n’a simplement pas le droit de faire ses besoins en votre présence et en votre absence.



Mettre le nez du chien dans son pipi ou son caca


Cette idée reçue est souvent entendue. C’est un non-sens. Quand vous étiez petit, personne ne vous a mis le nez dans votre couche et pourtant vous avez appris la propreté dans les toilettes.

Avec le stress que vous lui avez engendré, il essayera de se cacher davantage la prochaine fois. Cela peut amener a des troubles du comportement tel que la coprophagie. Que ce soit en votre présence ou en votre absence, votre chien cachera ce qu’il peut cacher pour éviter vos brimades.

Vous pouvez casser votre relation et ne plus être une figure de sécurité et de confiance.



Nettoyer devant lui


On entend souvent qu’il ne faut pas nettoyer devant son chien. On peut tout à fait nettoyer devant le chien. Cependant, il faut faire attention à ce que notre chien ne fasse par un raccourci entre le nettoyage et une sollicitation de votre part. Lors qu'on ramasse, le chien voit de l'extérieur son maitre accroupi entrain de nettoyer en agitant le bras et/ou nettoyer avec le balais/serpillère qui est quelque chose de très attractif. Il peut penser que cela est un appel au jeu.

Le chien peut alors vite prendre l'habitude de faire ses besoins pour rechercher cette interaction avec son maître.



Il est dominant


Des études ont montré que la théorie de la dominance sont obsolètes. Pour bien comprendre ce dont on parle lorsqu'on parle de dominance et de hiérarchie, nous reviendrons dessus en détail dans un autre article.



bottom of page